Investir un capital grâce à un contrat d’assurance vie

Investir dans une assurance vie

Concernant les placements financiers donnant la possibilité de placer son argent, l’assurance vie est l’un des plus intéressants. Elle est aussi bien un contrat d’assurance et un contrat d’épargne, et cette particularité fait partie des arguments allant dans le sens de l’assurance vie.

Découvrir le fonctionnement de ce produit financier d’une façon globale

Il est important de savoir que la fiscalité de ce contrat donne accès à des avantages non négligeables, aussi bien au quotidien, que dans le cadre d’une succession. C’est exclusivement sur la part correspondant au bénéfice effectué qu’est soustraite la taxe, et uniquement si l’on récupère la somme totale présente sur le compte.

Différents types d’assurance vie sont disponibles, dans le but de s’adapter à tous, qu’elle soit multi-supports ou mono-support, l’essentiel est que tous les souscripteurs trouvent une solution qui convienne à leurs possibilités.

Pas de montant maxi pour ce compte épargne, on n’a donc aucune contrainte liée au dépôt. En fonction des possibilités du marché, il sera possible de se faire racheter son contrat, la rendant ainsi plus fructueuse encore, selon les moments.

On profitera d’une exonération de taxes liées à la succession, pour tous les capitaux n’excédant pas 152500€. Puis jusqu’à 700 000 euros, vous disposerez d’une taxation réduite de 20 %.

Une solution aux multiples vertus

La bonne solution est de fusionner l’assurance vie et les SCPI, puisque ces deux produits s’avèrent à la fois avantageux et aptes à se compléter.

C’est pour tout ce qui se réfère aux gains liés à la location d’appartements, que les SCPI sont sollicitées, le sigle voulant dire société civile de placement immobilier.

Les SCPI que l’on associe avec ces épargnes ne sont pas toujours sécurisées, mais c’est très fructueux, car les bénéfices locatifs seront allégés en taxes, nous permettant de comprendre alors l’intérêt relatif à cette possibilité.